San Francisco est une ville fabuleuse. Véritable icône de l'Amérique touristique, attractive, et moderne, elle est la troisième ville la plus visitée des États-Unis, et est culturellement et historiquement si riche qu'il serait trop long de faire l'inventaire des choses intéressantes à y voir. Mais je ne vais bouder mon plaisir à citer à titre d'exemples l'incontournable Golden Gate Bridge, l'ancienne prison d'Alcatraz, les fameuses maisons victoriennes, ou encore Chinatown. Mais ce qu'il y a également d'extraordinaire à San Francisco, c'est que non loin de cette ville se trouvent des lieux exceptionnels, comme le parc national de Yosemite. Il pourrait être regrettable de passer du temps à San Francisco sans prendre le temps d'aller explorer ce majestueux parc de 3000km². C'est pourquoi j'ai décidé qu'un matin, je louerai une voiture de location, afin d'effectuer le trajet entre San Francisco et Yosemite.

Je me lève donc à l'aube et me rend à l'aéroport en taxi, où je loue un véhicule de location pour une semaine. Parti aux alentours de 8h du matin, j'ai commencé par longer la chaîne côtière californienne, qui est magnifique, avec ses récifs imposants et sa belle vue sur l'Océan Pacifique. Une telle vision matinale vous procure une très agréable sensation, celle qui vous dit que vous avez bien fait de vous lever, et que vous allez passer une sacrée journée car les belles choses ne font que commencer. Cela se confirme rapidement lorsque je traverse une partie de la vallée centrale, au moment où je quitte la côte pour m'enfoncer dans les terres en direction du parc. De magnifiques terres d'agriculture s'étendent alors à perte de vue, la faune et la flore sont riches et très bien préservées, et il n'y a pas de grande agglomération à traverser sur mon trajet, ce qui me permet de rouler en toute tranquillité au cours de la matinée, tout en régalant mes yeux et en me préparant progressivement pour ce que je vais voir cet après-midi et ces prochains jours.

C'est finalement vers midi que j'arrive au niveau de Yosemite, après environ 4 heures de route. A ce moment-là, je me dis que le système de location de voiture du San Francisco Airport est vraiment intéressant, car on peut se déplacer en toute liberté, et se retrouver rapidement dans des endroits totalement dépaysants par rapport aux grandes agglomérations. J'arrive finalement au niveau de la Big Oak Flat Entrance, et m'arrête pour souffler un peu et manger un bout entre deux arbres. Un sentiment jubilatoire de liberté s'empare alors de moi, j'ai marché une vingtaine de minutes avant de m'asseoir, et déjà je ne vois plus les contours du parc, qui s'étend à perte de vue. L'air est agréable, et il y a tellement de choses à voir qu'on pourrait y passer des mois entiers sans avoir tout vu ; le Yosemite National Park est trois fois plus grand que l'Île-de-France ! Ayant loué mon véhicule pour une semaine, j'ai passé 5 nuits à Yosemite, et 5 fabuleuses journées à parcourir cette étendue aussi immense que variée.

J'ai pu y observer les impressionnantes forêts de sequoias, arbres si imposants qu'ils fascinent autant qu'ils vous font prendre conscience de notre petitesse. J'ai également eu l'occasion de traverser une vallée glaciaire, il est vraiment unique de pouvoir traverser un espace avec une telle différence de relief dans une si petite distance. J'ai aussi admiré pendant de longues minutes les Yosemite Falls, ces colossales chutes d'eau, qui sont magnifiques à regarder pendant une belle journée ensoleillée. Je n'ai malheureusement pas pu m'approcher du Mirror Lake, ce petit lac qui, par les photos que j'ai pu en voir, m'a toujours semblé être un véritable coin de paradis. Il y a tant de choses que j'ai vu, ou ressenti, et qu'il m'est difficile de décrire (ou qu'il ne serait pas forcément intéressant de lire), il y a également pleins d'endroits de ce gigantesque parc national que je n'ai pas pu voir, mais ce n'est que partie remise, car lorsqu'on quitte le Yosemite, la seule envie qu'on a est d'y retourner le plus vite possible. La location de voiture est en tout cas très pratique pour ce genre de trip, elle vous octroie une grande liberté de déplacement et d'organisation, et la location est très utile pour les touristes français comme moi, pour qui il est impossible d'amener sa propre voiture à l'autre bout du monde.